Peut-on avoir un trouble différent d’un œil à l’autre ?

Parfois, la vision d’un œil n’est pas aussi bonne que celle de l’autre. Ce trouble, nommé anisométropie, doit être rectifié rapidement afin d’éviter que d’autres complications de vision n’apparaissent à long terme. En effet, est-il possible d’avoir des maladies différentes d’un œil à l’autre ?

L’anisométropie : causes et conséquences

Le développement de l’anisométropie s’explique par plusieurs raisons : le trouble génétique, la présence de maladies oculaires telles que les cataractes congénitales unilatérales ou des difficultés affectant les paupières, la cornée, ou la rétine. Cette maladie a différents effets : la survenue d’une amblyopie, très fréquente, car cette affection concerne la moitié de personnes touchés. Dans l’œil présentant le défaut de vision le plus prononcé, la vision décline avec le développement de l’alopécie : l’image de l’objet observé est projetée sur les rétines des yeux gauches et droits à des tailles différentes. Quand il est marqué, il peut entraîner une déficience de la vision binoculaire.

Le strabisme : causes et conséquences

Le strabisme est un trouble oculaire dans lequel les yeux sont mal alignés et visent dans des directions distinctes. Un œil peut viser droit devant, alors que l’autre œil peut se diriger vers l’extérieur ou l’intérieur le haut ou le bas. La façon dont les yeux bougent peut-être cohérente ou variée. Quel œil regarde vers l’avant et quel œil tourne peut également être différent. La cause la plus fréquente de strabisme est un trouble du cerveau qui ne coordonne pas correctement les mouvements oculaires. Cela peut également être causé par une force ou une direction insuffisante des mouvements des muscles oculaires. Plusieurs types de strabisme existent, suivant le mouvement du regard et l’âge auquel le strabisme est acquis. La plupart des cas surviennent dans la petite enfance.

Le traitement de strabisme et l’anisométropie

Le strabisme est traitable s’il est observé tôt. Les experts s’accordent à dire qu’un traitement engagé plus tôt offre des excellentes chances de succès. Le strabisme peut entraîner une perte de vision et des lésions oculaires irréversibles s’il n’est pas traité. La thérapeutique du strabisme peut insinuer des lunettes, des écrans faciaux, des médicaments et une intervention chirurgicale. Il faut que vous discutiez avec votre spécialiste de la vue des meilleures options possible pour votre situation spécifique.

En cas d’anisométropie, il est obligatoire d’alléger le défaut visuel du ou des yeux atteints. Il existe plusieurs options : quand la distinction de vue entre les deux yeux est petite, des lunettes avec des verres correcteurs adaptés à chaque œil peuvent être portées. Les différences de correction et d’épaisseur des verres peuvent entraîner une gêne dans les mouvements oculaires. Cependant, lorsque les différences de vision sont trop prononcées, il est nécessaire d’utiliser des lentilles de contact, à partir de 12 ans seulement, car le danger d’infection existe, et ils doivent donc être utilisés avec des conditions d’hygiène optimales.

Comment bien choisir ses lunettes en fonction de la forme de son visage ?
Pourquoi porter des verres teintés ?