Comment effectuer une prise de mesure ?

Publié le : 23 juillet 20223 mins de lecture

Un examen de la vue est indispensable avant de choisir les lunettes adaptées à vos besoins. Il vous permet de contrôler ou de comprendre vos valeurs de correction afin de voir la meilleure valeur possible. Cependant, si vous ne portez pas déjà de lunettes, un examen de la vue peut également être d’une grande aide. Les maux de tête, les yeux irrités et la fatigue indiquent souvent que vous avez besoin de lunettes.

Comment sont des mesures pupillaires ?

Pour bien choisir parmi une multitude de styles de lunettes de vue sur eloandjohn.com, il faut connaitre les mesures pupillaires. Cette mesure est essentielle et doit être calculée au demi-millimètre près pour que le verre correcteur soit bien centré sur la monture, et seul un optométriste possède le matériel et l’expertise pour effectuer cette mesure précise. Si le centrage est incorrect et que vous effectuez une correction importante, cela peut engendrer des désagréments comme une fatigue oculaire récurrente et des maux de tête. Le centrage des verres de lunettes doit se faire horizontalement et verticalement.

Qu’en est-il du centrage longitudinal ou d’une distance pupillaire ?

Cette différence est indépendante du type et de la taille du cadre. Le centrage horizontal des verres de lunettes correspond à la distance entre le milieu de la pupille et le milieu du nez, il varie d’une personne à l’autre, mais sa valeur ne change pas avec le temps, sauf si elle est mesurée chez les enfants. La valeur de l’écart hémi-pupillaire dépend notamment de l’environnement dans lequel l’œil est placé, qu’il soit myope ou hypermétrope. La distance entre les deux hémi-pupilles a été mesurée à l’aide du réflexe pupillaire cornéen.

Comment est le centrage orthogonal ou l’altitude pupillaire ?

Le centrage vertical est la hauteur de la pupille par rapport au bas du cercle de la boîte. Cette mesure est essentielle pour le centrage des verres progressifs et des verres mono focaux à fortes corrections. Cette mesure dépend donc de la taille du cadre et de sa forme, ce qui signifie qu’il doit y avoir un cadre. Ensuite, il y a la difficulté de mesurer, cette mesure est très variable selon la façon dont les lunettes sont portées sur le nez. En fait, la mesure doit être prise avec l’appuie-tête en position principale et en regardant directement au loin. Si le client incline ou lève la tête de manière excessive, la mesure sera faussée, veuillez utiliser l’altimètre pupillaire MHP. Par conséquent, pour vous fournir une paire de lunettes parfaitement adaptée à votre apparence et à votre défaut de réfraction, pensez à assister ou à accompagner le porteur, vos enfants, votre conjoint lors de votre prochaine visite.

A qui faire appel pour renouveler ses lunettes ?
Comment préparer sa visite chez l’opticien ?

Plan du site